EN DIRECT – Adhésion de la Finlande à l’Otan: le Kremlin dénonce une menace pour la Russie

Frappes, torture, violences sexuelles: l’Ukraine dénonce à l’ONU “la liste interminable” des exactions russes

L’Ukraine et ses alliés ont dénoncé ce jeudi à l’ONU “la liste interminable” des exactions commises par la Russie depuis l’invasion du 24 février, lors d’une session extraordinaire du Conseil des droits de l’homme demandée par Kiev et que Moscou a boycottée.

“Des milliers de personnes dans mon pays ont perdu la vie. Les bombardements et les tirs russes font partie de notre vie quotidienne”, a déclaré la Première vice-ministre des Affaires étrangères de l’Ukraine, Emine Dzhaparova, à l’ouverture des débats, dans une allocution vidéo.

“Torture et disparitions forcées, violences sexuelles et de genre, la liste des crimes russes est interminable”, a-t-elle dénoncé.

Le point sur la situation à 12h

Le chef de la diplomatie ukrainienne Dmytro Kouleba a demandé ce jeudi qu’une place soit “réservée” pour son pays dans l’Union européenne, même si les négociations d’adhésion doivent durer longtemps.

Le président et la Première ministre de la Finlande se sont dit favorables ce jeudi à une adhésion “sans délai” à l’Otan, précisant que la décision du pays nordique serait annoncée dimanche à l’organisation.

L’annonce n’a pas plu au Kremlin qui a déclaré via son porte-parole que l’adhésion de la Finlande à l’Otan constituerait “assurément” une menace pour la Russie.

Une frappe aérienne russe sur la ville de Novgorod-Siverskiï, dans le nord-est de l’Ukraine, a fait au moins trois morts et douze blessés dans la nuit de mercredi à jeudi, ont annoncé les services de secours locaux.

Une session extraordinaire du Conseil des droits de l’homme est prévue ce jeudi à Genève, convoquée à la demande de Kiev pour se pencher sur “la détérioration de la situation des droits humains en Ukraine”. La Russie, devenue simple observatrice après avoir quitté cette organisation en avril, a décidé de ne pas participer.

La banque européenne pour la reconstruction et le développement lève 1 milliard d’euros pour l’Ukraine

La président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd), Odile Renaud-Basso, a déclaré que son institution avait levé 1 milliard d’euros cette semaine pendant son assemblée générale annuelle pour aider l’Ukraine.

Ces fonds seront déployés en plus des 2 milliards d’euros d’un “fonds de résilience” qui avaient déjà été débloqués au début de l’invasion russe en Ukraine.

L’Otan assure que l’adhésion de la Finlande se déroulera “sans heurts” et rapidement

Le secrétaire général de l’Otan, le Norvégien Jens Stoltenberg, a salué ce jeudi la volonté des dirigeants finlandais d’intégrer l’Alliance atlantique et leur a promis un processus d’adhésion “sans heurts” et rapide.

“Il s’agit d’une décision souveraine de la Finlande (…) Si la Finlande décidait de postuler, elle serait chaleureusement accueillie au sein de l’Otan et le processus d’adhésion se déroulerait sans heurts et rapidement”, a-t-il assuré dans une déclaration.

“Assurément” une menace pour la Russie: le Kremlin dénonce la possible adhésion de la Finlande à l’Otan

L’adhésion de la Finlande à l’Otan serait “assurément” une menace pour la Russie, a estimé ce jeudi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

“L’élargissement de l’Otan et le rapprochement de l’Alliance de nos frontières ne rend pas le monde et notre continent plus stable et plus sûr”, a déclaré Dmitri Peskov à la presse, répondant “assurément” à la question de savoir si la Russie considèrerait une entrée de la Finlande dans l’Otan comme une menace.

“Mentalement, la guerre est déjà perdue” pour les Russes: un ancien membre du groupe Wagner pessimiste pour Moscou

Interrogé sur l’évolution du conflit entre la Russie et l’Ukraine et la possible usure d’une partie des troupes russes, l’ancien mercenaire du groupe Wagner Marat Gabidullin s’est dit pessimiste pour Moscou.

Il estime que “mentalement et psychologiquement, (la guerre) est déjà perdue (pour Moscou), mais (les Russes) ne vont jamais l’accepter.

“Dès le début, j’ai pensé que faire la guerre avec l’Ukraine c’est une erreur tragique qui est un crime contre l’Ukraine, mais aussi contre le peuple russe”, a-t-il estimé.

“Ce qu’il se passait sur le terrain était le contraire de la propagande russe”: un ancien membre du groupe Wagner témoigne

Marat Gabidullin, ancien mercenaire du groupe paramilitaire russe Wagner, auteur de “Moi, Marat, ex-commandant de l’armée Wagner”, témoigne sur BFMTV et raconte que “ce qu’il se passait sur le terrain était le contraire de la propagande russe”.

“J’ai compris que le mercenaire aujourd’hui peut combattre du côté du bien, mais demain on peut envoyer le mercenaire du côté du mal, comme par exemple ce qu’il se passe aujourd’hui en Ukraine”, a-t-il déclaré.

Le monde ne manquera pas de pétrole malgré l’isolement de la Russie, estime l’AIE

Le monde ne devrait pas manquer de pétrole à court terme malgré l’isolement croissant de la Russie, sur fond de ralentissement de la demande et de hausse de la production dans d’autres pays, estime ce jeudi l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

“La hausse régulière de la production ailleurs (qu’en Russie), avec un ralentissement de la croissance de la demande, en particulier en Chine, devrait repousser tout déficit aigu de l’offre à court terme”, juge l’agence dans son rapport mensuel sur le pétrole.

Toutefois, l’agence met en garde sur l’été, avec la saison des grands déplacements automobiles en Amérique du Nord et la reprise du trafic aérien. Si les raffineurs n’arrivent pas à tenir le rythme, cela pourrait avoir un impact sur les consommateurs.

Des soldats russes filmés en train d’abattre deux civils en pleine rue

Deux civils non armés ont été abattus dans le dos par des soldats russes révèlent des images de vidéosurveillance authentifiées par CNN.

La scène se déroule sur la route principale vers Kiev lors de l’offensive avortée de l’armée russe, au début de la guerre. Elle montre des hommes de Vladimir Poutine arriver dans une concession automobile.

>> La suite est à retrouver dans notre article.

3 morts et 12 blessés dans une frappe russe dans le nord-est de l’Ukraine

Une frappe aérienne russe sur la ville de Novgorod-Siverskiï, dans le nord-est de l’Ukraine, a fait au moins trois morts et douze blessés dans la nuit de mercredi à jeudi, ont annoncé ce jeudi les services de secours locaux à l’Agence France-Presse (AFP).

“Il y a trois personnes tuées et douze blessés à la suite d’une frappe” sur Novgorod-Siverskiï, a affirmé un porte-parole des secours, donnant un premier bilan.

“Une lueur d’espoir”: une conseillère de Zelensky indique que des discussions sont en cours entre Moscou et Kiev sur la libération des soldats d’Azovstal

Des discussions sont en cours entre Moscou et Kiev sur la libération des soldats d’Azovstal a assuré sur BMFTV ce jeudi, Olga Stefanishyna, vice-première ministre ukrainienne en charge de l’intégration européenne et conseillère de Volodymyr Zelensky.

“Nous espérons une issue positive”, a-t-elle assuré, évoquant une “lueur d’espoir grâce à l’intervention du secrétaire général de l’ONU et de l’ONU dans son ensemble”.

“Si ce n’est pas vous, alors qui?” Un commandant ukrainien lance un appel à l’aide à Elon Musk depuis le site Azovstal

Un appel à l’aide pour le moins inattendu. Un commandant ukrainien bloqué sur le site d’Azovstal à Marioupol a demandé au milliardaire américain Elon Musk, nouveau propriétaire de Twitter, de lui venir en aide dans un message surréaliste posté sur le réseau social à l’oiseau bleu.

“Les gens disent que vous venez d’une autre planète pour apprendre au gens à croire en l’impossible. Nos planètes sont côte à côte, car je vis où il est presque impossible de survivre. Aidez-vous à sortir à sortir d’Azovstal vers un pays médiateur. Si ce n’est pas vous, alors qui? Donnez-moi un indice”, a-t-il twitté.

Le message, devenu viral, avait été partagé plus de 27.000 fois ce jeudi en milieu de matinée.

L’Ukraine largement favorite pour emporter l’Eurovision

L’Ukraine, représentée par Kalush Orchestra et son morceau “Stefania”, dédié à toutes les mères ukrainiennes, est désignée comme grande favorite par les bookmakers pour remporter le concours de l’Eurovision samedi prochain en raison du conflit avec la Russie.

“Nous sommes ici pour déclarer que la culture ukrainienne est vivante et dynamique et qu’elle a beaucoup à offrir et on est là pour le montrer”, déclare à BFMTV Oleh Psyuk, chanteur du groupe.

“Ce n’est pas seulement un concours de chant, pour nous c’est un façon de montrer notre culture, notre musique, notre âme”, assure une fan ukrainienne à BFMTV.

Le président et la Première ministre finlandais veulent une adhésion “sans délai” à l’Otan, décision dimanche

Le président et la Première ministre de la Finlande se sont dit favorables ce jeudi à une adhésion “sans délai” à l’Otan, précisant que la décision du pays nordique serait annoncée dimanche à l’organisation.

“Être membre de l’Otan renforcerait la sécurité de la Finlande. En tant que membre de l’Otan, la Finlande renforcerait l’alliance dans son ensemble. La Finlande doit être candidate à l’adhésion à l’Otan sans délai”, ont affirmé le président Sauli Niinistö et la Première ministre Sanna Marin dans un communiqué commun.

>> Tous les détails sont à retrouver ici.

L’Ukraine demande qu’on lui “réserve” une place dans l’Union européenne

Le chef de la diplomatie ukrainienne Dmytro Kouleba a demandé ce jeudi qu’une place soit “réservée” pour son pays dans l’Union européenne, même si les négociations d’adhésion doivent durer longtemps.

“On entend très souvent que l’Ukraine appartient à la famille européenne et à présent il importe de réserver cette place” pour le pays dans l’Union européenne, a-t-il déclaré à la télévision publique allemande au début d’une visite dans le pays

Session extraordinaire du Conseil des droits de l’homme sur “la situation des droits humains en Ukraine” ce jeudi

Une session extraordinaire du Conseil des droits de l’homme est prévue ce jeudi à Genève, convoquée à la demande de Kiev pour se pencher sur “la détérioration de la situation des droits humains en Ukraine”. La Russie, devenue simple observatrice après avoir quitté cette organisation en avril, a décidé de ne pas participer.

Le Conseil de sécurité des Nations unies doit également se réunir ce jeudi, à partir de 16h, heure française, à la demande de la France et du Mexique, pour examiner la situation en Ukraine.

Des Russes fuyant Poutine se plaignent de l’accueil qui leur est réservé en France

Horrifiés par la dérive du pouvoir russe et l’invasion de l’Ukraine, des dizaines de milliers de Russes ont choisi l’exil. Arrivés en France, certains découvrent que l’accueil est loin de la chaleur réservée aux réfugiés Ukrainiens.

Artiom Kotenko, citoyen russe de 50 ans né sur le territoire de l’Ukraine soviétique, raconte qu’il est rapidement devenu évident qu’obtenir des papiers pour travailler légalement en France allait s’avérer très difficile, à l’inverse des citoyens ukrainiens qui, fuyant la guerre, sont accueillis à bras ouverts, comme un peu partout en Europe.

“De plus en plus de gens comme moi vont apparaître, et ils devront avoir une chance de s’établir, de travailler légalement”, juge-t-il, “autrement, les Russes vont juste s’installer en clandestins”.

Un “pacte inquiétant” entre Pékin et Moscou: l’UE appelle la Chine à jouer collectif

Les plus hauts responsables de l’Union européenne, en visite ce jeudi à Tokyo pour un cycle annuel de discussions Japon-UE, ont invité la Chine à “défendre le système multilatéral”.

La Russie “est aujourd’hui la menace la plus directe pour l’ordre mondial avec la guerre barbare contre l’Ukraine, et son pacte inquiétant avec la Chine”, a estimé la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen après avoir rencontré le Premier ministre japonais Fumio Kishida avec le président du Conseil européen Charles Michel.

“Nous pensons que la Chine doit s’affirmer pour défendre le système multilatéral dont elle a bénéficié pour développer son pays”, a déclaré Charles Michel.

Un mort et six blessés en Russie après des frappes ukrainiennes, selon Moscou

Une personne a été tuée et trois autres blessées dans le sud-ouest de la Russie après des bombardements provenant d’Ukraine, a annoncé mercredi le gouverneur russe de la région touchée.

“Pour le moment, une personne a perdu la vie, il est mort dans l’ambulance, et il y a trois blessés”, a déclaré le gouverneur de la région de Belgorod, Vyacheslav Gladkov, sur l’application de messagerie Telegram.

Il a précisé que la situation était “la plus difficile” qu’ait connu sa région depuis que le président russe Vladimir Poutine a envoyé des troupes en Ukraine le 24 février.

Un commandant assiégé à Marioupol demande l’aide d’Elon Musk

Un commandant ukrainien faisant partie des combattants assiégés par les forces russes dans l’usine Azovstal à Marioupol a lancé mercredi un appel à l’aide adressé directement au milliardaire américain Elon Musk pour qu’il intervienne afin de les sauver.

“Les gens disent que vous venez d’une autre planète pour apprendre aux gens à croire en l’impossible. (…) A l’endroit où je vis, il est presque impossible de survivre”, a tweeté Sergueï Volyna, commandant de la 36e Brigade des Marines de Marioupol.

“Aidez-nous à quitter Azovstal pour un pays tiers. Si ce n’est pas vous, qui d’autre? Donnez-moi une piste”, a-t-il poursuivi, indiquant avoir créé un compte sur Twitter spécifiquement pour interpeller directement l’homme le plus riche du monde qui essaie d’acheter le réseau social pour 44 milliards de dollars.

Pour Ursula von der Leyen, la Russie est “la menace la plus directe à l’ordre mondial”

La Russie est la “menace la plus directe” pour l’ordre international en raison de son invasion de l’Ukraine, a déclaré ce jeudi à Tokyo la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, après avoir rencontré le Premier ministre japonais Fumio Kishida avec le président du Conseil européen Charles Michel.

Le maire de Kiev craint toujours une attaque russe sur la capitale ukrainienne

Interrogé sur la chaîne américaine CNN, le maire de Kiev, Vitali Klitschko, a affirmé qu’il n’avait “aucun doute” sur le fait que la capitale de l’Ukraine soit toujours la “cible principale” de la Russie. Il a dit craindre que le président russe Vladimir Poutine utilise une arme nucléaire sur la ville.

“La sécurité est la princiaple priorité… Oui, bien sûr, nous nous inquiétons et nous espérons que nos guerriers nous défendront, mais le risque est toujours là. Sans nos partenaires, sans les États-Unis et les pays européens, nous ne pouvons pas survivre”, a-t-il déclaré.

Un responsable prorusse évoque l’annexion de la région de Kherson

La région ukrainienne de Kherson, occupée par les Russes depuis début mars, va demander à être annexée par la Russie, a affirmé mercredi un de ses responsables prorusses, alors que les livraisons de gaz russe à l’Allemagne transitant par l’Ukraine étaient pour la première fois affectées par le conflit.

“Il y aura une demande (adressée au président russe) pour intégrer la région de Kherson en tant que sujet à part entière de la Fédération de Russie”, a déclaré Kirill Stremooussov, chef adjoint de l’administration de la cité côtière de Kherson, seule ville ukrainienne d’importance dont les Russes aient revendiqué le contrôle total en deux mois et demi de guerre en Ukraine

Notre article complet

Premier procès pour crime de guerre lié à l’invasion russe

Un soldat russe de 21 ans va être jugé pour crime de guerre en Ukraine, ce qui sera le premier procès avec ce chef d’accusation dans le pays envahi par la Russie le 24 février, a annoncé ce mercredi la procureure générale de Kiev.

Vadim Shishimarin est accusé d’avoir tiré avec une kalachnikov par la fenêtre à bord d’une voiture dans laquelle il circulait, abattant un civil de 62 ans qui n’était pas armé, a expliqué le bureau de la procureure Iryna Venediktova.

Notre article complet

Bonjour à tous!

Bienvenue dans ce direct consacré au suivi de la guerre en Ukraine

We would like to thank the author of this article for this amazing content

EN DIRECT – Adhésion de la Finlande à l’Otan: le Kremlin dénonce une menace pour la Russie

Travors