EN DIRECT – Guerre en Ukraine: la France s’apprête à expulser une trentaine de diplomates russes

Le point sur la situation à 00h

La France et l’Allemagne ont annoncé l’expulsion massive de diplomates russes de leurs pays après la découverte ce week-end de massacres imputés aux soldats Russes au nord-ouest de Kiev.
De nouveaux corps ont été retrouvés à Boutcha, ainsi qu’à Motyzhyn.
Les forces russes préparent une “attaque massive” contre les troupes ukrainiennes dans la région de Lougansk, dans l’est de l’Ukraine, selon son gouverneur, Serguiï Gaïdaï

Cinq corps découverts à Motyzhyn, dont celui de la maire du village

Les corps de la maire du village de Motyzhyn, celui de son mari, de leur fils et de deux autres hommes ont été découverts dans cette localité à l’ouest de Kiev.

La police a montré à des journalistes quatre corps, dont celui de la maire, à demi-enterrés dans une fosse creusée dans une forêt de pins bordant la maison de la maire du village, et le corps d’un autre homme gisant au fond d’un petit puits dans le jardin.

Selon la police, les cinq personnes avaient les mains liées dans le dos. Des habitants du village ont indiqué à l’AFP que la maire et son mari avaient refusé de collaborer avec les forces russes.

Massacre de Boutcha: la vice-première ministre ukrainienne accuse “l’ensemble du peuple russe”

Après la découverte de centaines de corps de civils ukrainiens tués à Boutcha, les autorités ukrainiennes dénoncent un génocide. Pour Iryna Vereshchuk, vice-première ministre du pays, Vladimir Poutine n’est pas le seul responsable.

“C’est la responsabilité de toute la Russie, de l’ensemble du peuple russe”, assène-t-elle.

“La communauté internationale doit reconnaître que ce qu’il s’est passé dans les villes ukrainiennes est un génocide”, assure-t-elle, demandant la création d’un “tribunal international”. Elle explique par ailleurs que le président russe “doit être mis sur le banc des accusés”.

De nouvelles sanctions contre la Russie annoncées “cette semaine” par les États-Unis

Les Etats-Unis et leurs alliés veulent annoncer “cette semaine” de nouvelles sanctions économiques contre la Russie, a annoncé lundi le conseiller à la Sécurité nationale de la Maison Blanche, Jake Sullivan.

Il a indiqué que les discussions entre Occidentaux à l’heure actuelle portaient notamment sur de possibles mesures “en lien avec l’énergie”, sujet très sensible pour les Européens, qui sont très dépendants du gaz russe.

Le maire de Kiev appelle les habitants ayant fui la ville à ne pas y retourner “pour le moment”

Les habitants de Kiev ayant fui l’invasion russe ont été appelés lundi par le maire de la capitale ukrainienne Vitali Klitschko à ne pas y retourner avant “au moins une semaine”, des bombardements russes pouvant encore, selon lui, s’y produire.

“Nous n’excluons pas la possibilité de tirs de roquettes. Oui, notre défense antiaérienne fonctionne parfaitement. Mais tout peut arriver. Je demande donc aux gens d’attendre pour le moment et de ne pas revenir”, a-t-il dit dans un message sur Telegram.

La Maison-Blanche affirme que la Russie va désormais “concentrer son offensive” sur l’est et certaines zones du sud

La Maison-Blanche affirme ce lundi soir que la Russie va désormais “concentrer son offensive” sur l’est et certaines zones du sud de l’Ukraine.

Le point sur la situation à 21 heures

• Les corps de cinq hommes avec les mains liées ont été retrouvés dans une cave à Boutcha, une ville près de Kiev reprise par les Ukrainiens aux Russes où des massacres ont été perpétrés.

La France va apporter son aide à l’Ukraine pour enquêter sur les crimes de guerre. Éric Dupond-Moretti a indiqué aux autorités ukrainiennes qu’elles ont à leur disposition “l’appui opérationnel de la France dans leurs enquêtes concernant les crimes de guerre”.

Dix civils ont été tués et au moins 46 autres ont été blessés dans des bombardements sur Mykolaïv, dans le sud du pays.

Ukraine: dix civils tués, 46 blessés dans des bombardements sur Mykolaïv dans le sud

Dix civils ont été tués et au moins 46 blessés dans des bombardements sur Mykolaïv, dans le sud de l’Ukraine, a annoncé ce lundi son maire, Oleksandre Senkevitch.

Une première frappe de l’armée russe à 6 heures heure de Paris a fait “un mort et cinq blessés, dont deux graves”, avant une autre dans laquelle “ont été tuées 10 personnes et 41 autres blessées”, a-t-il déclaré dans un message-vidéo, précisant que le nombre des victimes pouvait encore augmenter.

Ukraine: les corps de cinq hommes avec les mains liées retrouvés dans une cave à Boutcha

Les corps de cinq hommes avec les mains liées ont été retrouvés dans la cave d’un sanatorium pour enfants à Boutcha, une ville près de Kiev reprise par les Ukrainiens aux Russes où des massacres ont été perpétrés, a annoncé ce lundi le bureau de la procureure générale d’Ukraine Iryna Venediktova.

Ces “civils non armés” dont les cadavres ont été mis au jour par les forces de l’ordre ont été “battus” avant d’être tués par des “soldats des forces armées de la Fédération de Russie”, a-t-il été assuré de même source sur Telegram. Des photos montrant ces corps accompagnent ce communiqué.

“La justice doit passer”: Dupond-Moretti annonce que la France apporte son aide pour enquêter sur les crimes de guerre

Le garde des Sceaux annonce ce lundi soir qu’il a offert au ministre de la Justice ukrainien et à la procureure générale d’Ukraine “l’appui opérationnel de la France dans leurs enquêtes concernant les crimes de guerre”.

“Les preuves doivent être réunies. La justice doit passer”, a tweeté Éric Dupond-Moretti.

Les forces russes préparent une attaque “massive” dans l’est de l’Ukraine

Les forces russes préparent une “attaque massive” contre les troupes ukrainiennes dans la région de Lougansk, dans l’est de l’Ukraine, a annoncé ce lundi son gouverneur, Serguiï Gaïdaï.

“Nous voyons que des équipements arrivent de différentes directions, qu’ils (les Russes) amènent des hommes, qu’ils apportent du carburant (…). Nous comprenons qu’ils se préparent à une attaque massive”, a-t-il déclaré dans un message-vidéo.

Le Quai d’Orsay annonce que la France va expulser 35 diplomates russes

Le Quai d’Orsay annonce ce lundi soir que la France va expulser 35 diplomates russes. Dans une déclaration de la porte-parole du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, on peut lire:

“La France a décidé ce soir (lundi) de l’expulsion de nombreux personnels russes sous statut diplomatique affectés en France dont les activités sont contraires à nos intérêts de sécurité. Cette action s’inscrit dans une démarche européenne. Notre première responsabilité est toujours d’assurer la sécurité des Français et des Européens.”

Ukraine: “des civils fusillés dans la rue”, explique un fonctionnaire de la ville de Boutcha

Le secrétaire du conseil municipal de Boutcha, Taras Shapravsky, s’est exprimé ce lundi soir sur BFMTV à propos des civils tués dans sa ville: “Il y avait beaucoup de civils fusillés dans la rue. Des hommes et des femmes. Beaucoup d’entre eux avaient les mains liées dans le dos. Les corps portaient des traces de torture. Les gens avaient les jambes avec des traces de balles, dont certaines ont été tirées dans la tête.”

Ukraine: plus de 330 personnes tuées à Boutcha selon le secrétaire du conseil municipal de la ville sur BFMTV

Le secrétaire du conseil municipal de Boutcha, Taras Shapravsky, s’est exprimé ce lundi soir sur BFMTV: “nous avons la confirmation de plus de 330 personnes tuées. Ce chiffre n’est que provisoire. Cela pourrait être plus lorsqu’on passera de maisons en maisons.”

Ukraine: Berlin expulse “un nombre élevé” de diplomates russes

L’Allemagne a décidé d’expulser “un nombre élevé” de diplomates russes en poste à Berlin, en lien avec la guerre en Ukraine, a annoncé ce lundi la ministre des Affaires étrangères, Annalena Baerbock. Selon l’Agence France-Presse, ils seraient au nombre de 40.

La cheffe de la diplomatie a souligné que ces employés de l’ambassade de Russie constituaient “une menace pour ceux et celles qui cherchent une protection chez nous”. L’Allemagne accueille plus de 300.000 réfugiés ukrainiens ayant fui les combats dans leur pays depuis le 24 février.

Guerre en Ukraine: Poutine suspend une procédure de visas simplifiés avec les pays européens

Vladimir Poutine a suspendu ce lundi par décret une procédure de visas simplifiés pour les responsables et journalistes de pays européens jugés “inamicaux”, en réaction aux sanctions contre Moscou en lien avec l’Ukraine.

Concrètement, le décret suspend des accords qui permettaient aux responsables et aux journalistes des pays de l’Union européenne, de Norvège, du Danemark, d’Islande, de Suisse et du Liechtenstein d’obtenir un visa de façon relativement simple et rapide, ce qui devrait alourdir les démarches et allonger les délais.

Ukraine: “nous travaillons pour que chaque responsable soit traduit devant la justice”

Au micro de BFMTV ce lundi, la procureure générale d’Ukraine Iryna Venediktova a affirmé: “nous travaillons pour que chaque responsable soit traduit devant la justice”.

Ukraine: “plus de 4000 crimes de guerre russes” selon la procureure générale du pays sur BFMTV

Invitée de BFMTV ce lundi soir, la procureure générale d’Ukraine Iryna Venediktova a déclaré: “nous avons compté 4000 crimes de guerre et nous n’avons même pas encore pu voir ce qu’il se passe à Marioupol.” Elle a également indiqué que 168 enfants ont péri.

Ukraine: la France est en faveur d’un nouveau train de sanctions comprenant l’embargo sur le pétrole et le charbon a appris BFMTV auprès de l’Élysée

La France est en faveur d’un nouveau train de sanctions comprenant l’embargo sur le pétrole et le charbon ainsi que l’a appris BFMTV auprès de l’Élysée ce lundi. Cela se décide “en Européen et sera discuté à Bruxelles lors du sommet de haut niveau de ce mercredi”, a dit ce lundi matin Emmanuel Macron.

Ukraine: Biden veut un “procès pour crimes de guerre” après Boutcha

Le président américain Joe Biden a déclaré ce lundi vouloir un “procès pour crimes de guerre” après la découverte de nombreux corps portant des vêtements civils à Boutcha, dans les environs de Kiev.

Il a également dit qu’il voulait prendre “des sanctions supplémentaires” contre la Russie, aux journalistes qui l’attendaient pour son retour à Washington, après un week-end dans sa résidence familiale du Delaware.

L’Ukraine accuse la Russie de “traitement inhumain” contre ses prisonniers de guerre

Les soldats ukrainiens capturés par l’armée russe et récemment libérés ont fait état de “traitements inhumains” subis en captivité, a affirmé ce lundi Lioudmila Denissova, chargée des droits humains auprès du Parlement ukrainien.

“Les soldats ukrainiens ont raconté le traitement inhumain qu’ils avaient subi de la part de la Russie”, a-t-elle dénoncé sur Facebook, évoquant notamment des atteintes physiques.

Ukraine: suite à l’invasion, la Lituanie expulse l’ambassadeur de Russie

La Lituanie a annoncé ce lundi l’expulsion de l’ambassadeur de Russie dans ce pays balte, suite à l’invasion russe en Ukraine et les atrocités commises par les soldats russes.

“En réponse à l’agression militaire de la Russie contre l’Ukraine souveraine et aux atrocités commises par les forces armées russes dans diverses villes ukrainiennes occupées, y compris l’horrible massacre de Boutcha, le gouvernement lituanien a décidé de réduire la représentation diplomatique et l’ambassadeur de la Fédération de Russie devra quitter la Lituanie”, a déclaré à la presse le chef de la diplomatie lituanienne Gabrielius Landsbergis.

Ukraine: l’UE veut aider au recueil de preuves sur les crimes de guerre

L’Union européenne est prête à envoyer des équipes d’enquêteurs en Ukraine pour aider au recueil de preuves sur les crimes de guerre dont les forces russes sont accusées dans la région de Kiev, a annoncé ce lundi la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

“Les auteurs de ces crimes odieux ne doivent pas rester impunis. L’UE a mis en place une équipe d’enquête conjointe avec l’Ukraine pour recueillir des preuves et enquêter sur les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité”, a déclaré la présidente de la Commission européenne après un entretien avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Les Etats-Unis vont tenter de faire suspendre la Russie du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU

Les Etats-Unis vont tenter d’obtenir la “suspension” de la Russie du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, en réponse notamment “aux images de Boutcha”, où ont été retrouvés les cadavres de nombreux civils, a annoncé ce lundi l’ambassadrice américaine aux Nations unies.

“Nous ne pouvons pas laisser un Etat membre qui est en train de saper tous les principes qui nous tiennent à coeur participer au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU”, a tweeté l’ambassadrice Linda Thomas-Greenfield.

Ukraine: le ministre allemand des Finances juge impossible de se passer du gaz russe “à court terme”

L’Allemagne ne peut pas se passer des livraisons de gaz russe “à court terme” et des sanctions contre Moscou dans ce secteur feraient plus mal à l’Union européenne (UE) qu’à la Russie, a estimé ce lundi le ministre allemand des Finances, Christian Lindner.

“Nous devons envisager de dures sanctions, mais à court terme les livraisons de gaz russes ne sont pas substituables” et les interrompre “nous nuirait plus qu’à la Russie”, a déclaré Lindner à Luxembourg, avant une réunion avec ses homologues de l’UE.

Zelensky à Boutcha: des “crimes de guerre” qui seront reconnus comme “génocide”

En visite à Boutcha ce lundi, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a estimé à propos des civils tués:

“Ce sont des crimes de guerre et ce sera reconnu par le monde comme un génocide”, a déclaré M. Zelensky à des médias, dont l’AFP, dans une rue de cette ville où ont été retrouvés les cadavres de nombreux civils.

Zelensky à Boutcha: “chaque jour, lorsque nos combattants entrent et reprennent des territoires, vous voyez ce qu’il se passe”

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est rendu ce lundi à Boutcha, ville proche de Kiev récemment reprise par les troupes ukrainiennes où l’armée russe est accusée d’avoir commis un “massacre” sur la population civile.

“Chaque jour, lorsque nos combattants entrent et reprennent des territoires, vous voyez ce qu’il se passe”, a déclaré Zelensky à plusieurs médias dont l’AFP, en gilet pare-balles et accompagné de militaires ukrainiens, dans une rue de Boutcha dévastée par les combats.

Ukraine: “Le monde entier voit”, s’exprime Volodymyr Zelensky depuis Boutcha

En déplacement à Boutcha le président ukrainien Volodymyr Zelensky affirme: “Le monde entier voit ce qu’il s’est passé ici, ce qu’on fait les militaires russes. Quand on voit les massacres ça remet en cause tous les processus de négociations”

Ukraine: selon le maire de Marioupol “90.000 personnes sont parties en véhicules privés”

Selon le maire de Marioupol “90.000 personnes sont parties en véhicules privés” de la ville portuaire. Concernant l’évacuation des habitants vers la Russie, Vadym Boytchenko évoque “des déportations forcées”.

Ukraine: le maire de Marioupol parle de “130.000 habitants” encore bloqués dans la ville

Dans une conférence de presse ce lundi en début d’après-midi heure de Paris, Vadym Boytchenko a décrit des “bombardements incessants” à Marioupol.

Il a par ailleurs affirmé: “nous pensons que dans des conditions inhumaines, il reste 130 000 habitants” à Marioupol.

Ukraine: “Les Russes bloquent tous les envois humanitaire” selon le maire de Marioupol

Vadym Boytchenko le maire de Marioupol affirme “Les Russes bloquent tous les envois humanitaires” vers sa ville.

Ukraine: quelles sont les nouvelles sanctions possibles contre la Russie?

Les images de massacre à Boutcha, au nord-ouest de Kiev, où l’armée russe est accusée de crimes de guerre, devraient entrainer un nouveau train de sanctions européennes. Plus d’informations dans notre papier sur ce qui est désormais sur la table >>

Guerre en Ukraine: ce que l’on sait du massacre de Boutcha

Alors que les autorités ukrainiennes évoquent le chiffre de 410 corps de civils découverts dans la région de Kiev libérée des Russes au cours du week-end, la ville de Boutcha est devenue le symbole des exactions perpétuées par l’envahisseur. Plus d’informations dans notre papier >>

La Haute commissaire aux droits de l’homme de l’ONU “horrifiée” par les image de Boutcha

La Haute-commissaire aux droits de l’homme s’est déclarée “horrifiée” ce lundi par les images des corps dans la ville ukrainienne de Boutcha, découverts après le retrait des troupes russes, évoquant de possibles crimes de guerre.

“Les informations qui se font jour de cette zone et ailleurs soulèvent des questions graves et inquiétantes sur de possibles crimes de guerres et atteintes graves au droit humanitaire international et des violations graves des droits de l’homme”, a souligné Michelle Bachelet dans un communiqué, appelant aussi “à préserver toutes les preuves”.

Le chef de la diplomatie japonaise dénonce “les actes de violence exceptionnellement cruels” près de Kiev

Le ministre japonais des Affaires étrangères s’est dit ce lundi à son tour “profondément choqué” par les informations selon lesquelles “des actes de violence exceptionnellement cruels contre des civils ont eu lieu près de Kiev”.

“Le meurtre de civils innocents est une violation du droit humanitaire international et est inacceptable, et je condamne fermement ces actions”, a déclaré Yoshimasa Hayashi lors d’une visite à Varsovie.

Le point sur la situation en Ukraine à 12h

Après Kiev, les Européens dénoncent un “génocide” à Boutcha où un grand nombre de cadavres de civils ont été retrouvés. Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a réclamé la comparution des coupables “devant la Cour pénale internationale”.

La Russie rejette “catégoriquement” toutes les accusations de massacre réalisé par l’armée russe à Boutcha. Le Kremlin préfère parler de “falsifications vidéo” et de “fakes” créés par les Occidentaux.

L’UE discute en “urgence” ce lundi de nouvelles sanctions contre Moscou, réclamées notamment par la France et l’Allemagne, en lien avec les cadavres retrouvés à Boutcha.

Huit personnes ont été tuées et 34 blessées dans des bombardements des forces russes dimanche sur les villes d’Otchakiv et de Mykolaïv, dans le sud de l’Ukraine, où se concentrent essentiellement les forces russes, comme dans l’est du pays.

Poutine félicite Orban pour sa victoire et appelle à un renforcement du “partenariat” avec la Hongrie

Le président russe Vladimir Poutine a félicité ce lundi le dirigeant hongrois Viktor Orban pour sa victoire aux législatives, a indiqué le Kremlin, exprimant l’espoir d’un renforcement des liens entre Moscou et Budapest.

“Le chef de l’Etat russe s’est dit certain que, malgré une situation internationale difficile, le développement futur des liens bilatéraux et de partenariat (entre Moscou et Budapest, ndlr) correspondra aux intérêts des peuples de Russie et de Hongrie”, a affirmé la présidence russe dans un communiqué.

Boutcha: la Russie rejette “catégoriquement” toutes les accusations

La Russie rejette “catégoriquement” toutes les accusations liées à la découverte d’un grand nombre de cadavres de civils à Boutcha, près de Kiev, a déclaré ce lundi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

“Nous rejetons catégoriquement toutes les accusations”, a-t-il indiqué à la presse, assurant que les experts du ministère russe de la Défense avaient découvert des signes de “falsifications vidéo” et des “fakes” dans les images présentées par les autorités ukrainiennes comme preuves d’un massacre dont elles accusent la Russie.

Boutcha: Moscou va enquêter sur une “provocation” contre l’armée russe

La Russie a annoncé ce lundi qu’elle allait enquêter sur une “provocation” visant à “discréditer” les forces russes en Ukraine, après la découverte d’un grand nombre de cadavres de civils à Boutcha, près de Kiev.

“Afin de discréditer les militaires russes, le ministère de la Défense ukrainien a diffusé auprès des médias occidentaux des images tournées à Boutcha, dans la région de Kiev, comme preuve d’une tuerie de masse des civils”, accuse un communiqué du Comité d’enquête russe.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé dimanche la Russie de commettre un “génocide” en Ukraine, au lendemain de cette découverte.

Huit morts dans des bombardements dans le sud de l’Ukraine

Huit personnes ont été tuées et 34 blessées dans des bombardements des forces russes dimanche sur les villes d’Otchakiv et de Mykolaïv, dans le sud de l’Ukraine, a indiqué ce lundi le parquet ukrainien.

“Du fait des bombardements de l’ennemi, sept habitants de la ville d’Otchakiv ont été tués et 20 autres blessés. Dans la ville de Mykolaïv, une personne a été tuée et 14 autres blessées, dont un enfant”, a indiqué le parquet dans un communiqué.

L’UE discute “en urgence” de nouvelles sanctions contre Moscou

L’UE discute en “urgence” de nouvelles sanctions contre Moscou, réclamées notamment par la France et l’Allemagne, après la découverte d’un grand nombre de corps de civils dans la région de Kiev, notamment à Boutcha, a indiqué lundi le haut représentant de l’UE Josep Borrell.

L’UE “condamne dans les termes les plus forts les atrocités rapportées commises par les forces armées russes dans plusieurs villes ukrainiennes occupées, qui ont maintenant été libérées”, ajoute Josep Borrell dans un communiqué.

Réélu triomphalement, le Premier ministre hongrois Orban qualifie Zelensky d'”adversaire”

Réélu avec 53,35% des voix lors d’élections législatives marquées par la guerre en Ukraine, le Premier ministre hongrois Viktor Orban a listé dans son discours de victoire les “adversaires” dont il a eu à triompher pour s’imposer. Et parmi eux, un nom: celui du président ukrainien Volodymyr Zelensky.

“Nous n’oublierons jamais cette victoire car nous avons eu à nous battre contre un grand nombre d’adversaires: les bureaucrates de Bruxelles, les médias internationaux ou encore le président ukrainien”, a-t-il lancé à ses partisans.

Europhobe et “poutinophile” notoire, Viktor Orban s’est illustré depuis le début de l’invasion russe par sa frilosité à condamner les décisions de Vladimir Poutine, refusant ainsi de livrer ou de faire transiter des livraisons d’armes à l’Ukraine voisine par son pays. Membre de l’Union européenne, la Hongrie a toutefois appuyé la plupart des sanctions économiques contre la Russie décidées par Bruxelles.

Varsovie propose une commission d’enquête internationale sur “le génocide” en Ukraine

Varsovie propose une commission d’enquête internationale sur “le génocide” en Ukraine.

>> Plus d’informations à suivre sur BFMTV.com

Le Premier ministre espagnol parle à son tour d’un possible “génocide”

Après les propos de Volodymyr Zelensky dimache, c’est au tour du Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez, d’évoquer un possible “génocide”, après le massacre attribué à l’armée russe à Boutcha, lors de la Guerre en Ukraine.

“Nous allons faire tout notre possible pour que ceux qui ont perpétré ces crimes de guerre ne restent pas impunis et puissent comparaître devant les tribunaux, dans ce cas précis devant la Cour pénale internationale, pour répondre de ces cas présumés de crimes contre l’humanité, de crimes de guerre et, pourquoi ne pas le dire également, de génocide”, a déclaré Pedro Sánchez lors d’un forum économique.

Emmanuel Macron se dit favorable à de nouvelles sanctions contre la Russie

Emmanuel Macron s’est déclaré lundi “favorable” à ce que l’Union européenne décide de nouvelles sanctions vis-à-vis de la Russie, en évoquant le pétrole et le charbon, après la découverte de centaines de corps de civils dans la région de Kiev.

“Il y a des indices très clairs de crimes de guerre” dans la petite ville de Boutcha, et il est “à peu près établi que c’est l’armée russe” qui y était présente, a ajouté le président français sur la radio France Inter.

Dimanche, le président de la République avait déclaré que la Russie devra “rendre des comptes” dans un tweet.

Aux abords de Kiev, l’armée ukrainienne collecte des preuves de potentiels crimes de guerre

Des dizaines et des dizaines de civils ont été massacrés dans les villes situées au Nord de Kiev. Des actes qualifiés de “crimes de guerre” par l’Ukraine et une grande partie de la communauté internationale.

Sur le terrain récemment libéré de l’envahisseur russe, les forces armées ukrainiennes s’affairent à récolter des preuves:

Maire de Boutcha: “on se remet tout doucement de l’état de choc”

La ville de Boutcha “se remet tout doucement de l’état de choc” dans lequel elle était au moment de la découverte de centaines de corps de civils tués, selon le maire de la ville.

“On se remet tout doucement de l’état de choc, on retrouve nos esprits et on se remet au travail” a expliqué Anatoly Fedoruk sur BFMTV, ajoutant qu’une “équipe de psychologues, et une équipe de déminage sont actives”.

Le maire de Boutcha a également dénoncé “le pillage” effectué par les troupes russes dans “toutes les maisons” de la ville.

Civils tués à Boutcha: le maire dénonce une “chasse à l’homme”

Au lendemain de la découverte de centaines de corps de civils à Boutcha en banlieue de Kiev, le maire de la ville a dénoncé sur BFMTV une “chasse à l’homme” menée par les soldats russes.

“On peut qualifier l’attitude des troupes russes en Ukraine de chasse à l’homme”, a dénoncé Anatoly Fedoruk.

Les autorités ont comptabilisé 290 corps, parmi lesquels se trouvent des hommes, des femmes et des enfants, “tous des civils”, mais le maire de Boutcha a estimé le nombre total de morts à 350, car tous les endroits n’ont pas encore été “vérifiés”.

Anatoly Fedoruk a confirmé que de nombreux corps portaient les marques de tortures.

La Russie demande une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur Boutcha ce lundi

La Russie a demandé une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU pour statuer sur les “provocations haineuses” commises selon elle par l’Ukraine à Boutcha, où les troupes russes sont accusées d’atrocités contre des civils.

“A la lumière des provocations haineuses des radicaux ukrainiens à Boutcha, la Russie a demandé une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU lundi 4 avril”, a tweeté l’ambassadeur adjoint de la Russie aux Nations unies Dimitri Polianski.

Zelensky s’exprime aux Grammy Awards

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky est intervenu dimanche via une allocution enregistrée lors de la 64e édition des Grammy Awards, équivalent des Oscars pour la musique américaine, pour demander le soutien à son pays, en proie à une invasion de la Russie.

“La guerre. Que’est-ce qui est l’exact opposé de la musique ? La silence des villes en ruines et des gens tués”, a lancé le président Zelensky avec son habituel t-shirt kaki, avant une performance de John Legend, rejoint sur scène par des artistes ukrainiens, Mika Newton et Lyuba Yakimchukt.

Pour Zelensky, les dirigeants russes sont responsables des “meurtres” et des “tortures” à Boutcha

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a estimé ce dimanche que les dirigeants russes devaient être tenus pour responsables des “meurtres” et des “tortures” à Boutcha, une ville au nord-ouest de Kiev récemment reprise par les Ukrainiens où de nombreux civils ont été tués.

“Je veux que tous les dirigeants de la Fédération de Russie voient comment leurs ordres sont exécutés. Ce genre d’ordres (…). Et ils ont une responsabilité commune. Pour ces meurtres, pour ces tortures, pour les bras arrachés par des explosifs (…) Pour les balles tirées dans la nuque”, a-t-il déclaré, passant de l’ukrainien au russe, dans un message vidéo.

Il a ajouté qu’un “mécanisme spécial” allait être créé pour enquêter sur tous les “crimes” russes en Ukraine.

Bonjour à tous.

Bienvenue dans ce direct consacré au quarantième jour de la guerre en Ukraine.

We wish to thank the writer of this article for this awesome content

EN DIRECT – Guerre en Ukraine: la France s’apprête à expulser une trentaine de diplomates russes

Travors