Nice-PSG en direct: toutes les réactions après la défaite des Parisiens

Galtier: “Un PSG avec Kylian, un autre sans Kylian”

Galtier en conférence de presse: “On s’est créé deux ou trois situations favorables en début de match, puis ça s’est équilibré. C’est une équipe qui te fait beaucoup courir et dépenser beaucoup d’énergie. Mais ça ne ressemble pas aux deux matches précédents contre Paris. Je pense qu’on a eu plus de courage dans les sorties de balle, plus d’allant offensif aussi, même si on a eu un peu de maladresse technique. En deuxième période on a été trop bas alors qu’avec l’absence de Mbappé, je voulais un bloc plus haut”.

“C’est une belle victoire du groupe, entre ceux qui ont démarré et ceux qui ont fini de belle manière. Il y a eu la fraicheur et la qualité technique de Stengs, qui a apporté ses jambes et la qualité de son pied gauche. Et ensuite Delort fait le geste parfait. Pour battre Paris, il faut que tout le monde soit sur la même longueur d’ondes. On doit encore jouer Montpellier, Marseille et Rennes. On verra après ces matchs comment on se situe. Mais on a pris quatre points contre Paris, ça compense des points perdus bêtement ici et là. En face il y a Verratti, Neymar, Di Maria, Messi… Ils sont accompagnés d’autres joueurs mais il y a un PSG avec Kylian et un autre sans Kylian”.

Galtier: “On a réussi à les sortir de leur zone de confort”

Galtier au micro de Canal+: “On a mis beaucoup de rythme et d’intensité. Évidemment, quand c’est à l’approche d’un match de Ligue des champions aussi important pour le [PSG] et pour notre football, soit vous les laissez dans un confort et le match devient difficile pour nous, soit vous essayez de les sortir de la zone de confort. On a réussi à le faire pas mal de fois ce soir”.

Pochettino: “Mercredi, ce sera un match différent”

Pochettino en conférence de presse: “On pensait que ça allait finir en match nul parce que ni les uns ni les autres n’avaient fait assez pour gagner. On a eu le contrôle du match, notamment en deuxième période, mais on a pris un but en transition et on a perdu. Il n’y a pas grand-chose à analyser. Il y a des moments où quand tu ne peux pas gagner, tu ne dois pas perdre. On a concédé ce contre et c’est vrai qu’on doit beaucoup mieux contrôler ce genre de situation”.

“La défaite contre Nantes est arrivée après le match contre Madrid. Là, on est en préparation d’une compétition que tout le monde à Paris attend et dont tout le monde rêve. On savait que ce serait un match dur dans un moment délicat. On savait qu’il fallait être concentrés mais le match de mercredi est dans les têtes de tout le monde. Il ne faut pas chercher d’excuses mais il est clair que c’est un facteur d’explication et chaque match doit être analysé en fonction des circonstances. Mercredi, ce sera un match différent, un adversaire différent, une compétition différente. Je n’ai pas de doutes sur le fait qu’on fera le match que l’on doit faire”.

Marquinhos: “Il ne faut pas s’inquiéter”

Marquinhos au micro de Canal+: “Comme toujours contre eux, c’est une équipe qui travaille bien. En fin de match, on a pris un contre, c’est le petit détail qui nous surprend. On a créé très peu, on avait le ballon mais des difficultés à trouver des espaces. Il faut être agressif et prendre des risques, ça nous a manqué, on a eu deux-trois occasions. Ils ont eu peu d’occasions mais ils ont été efficaces en fin de match. Dans une saison il y a des hauts et des bas, il ne faut pas s’inquiéter, on est premiers, il faut pas que ça soit une habitude de perdre, surtout à l’extérieur. Il faut se préparer mentalement pour ce match (contre le Real Madrid), petit à petit récupérer. Cela a été un match dur ce soir. On va arriver bien là-bas”.

Pochettino: “Nous ne méritions pas de gagner”

Pochettino au micro de Canal+: “Nous avons assez dominé, nous ne nous sommes pas créer beaucoup d’occasions. On les forçait à être bas, ils marquent dans les dernières minutes, c’est le football. Nice a ce genre de philosophie. Nous ne méritions pas de gagner mais peut-être pas de perdre. Nous n’avons pas trouvé de solution dans les 20 derniers mètres, c’est le problème”.

“Mais nous devons penser au prochain match, à Madrid. Nous sommes déçus de la défaite, mais ce sont deux compétitions différentes”.

Navas : “Se remobiliser avant Madrid”

Navas sur Canal + : “C’était un match difficile. On ne s’attendait pas à ce résultat. On les a regardé et on a perdu cette rencontre. C’est un très beau but. Il a tiré très fort dans une position difficile… Nous allons nous remobiliser avant de jouer le Real Madrid et essayer de corriger les erreurs.”

Delort : Galtier est “le meilleur coach de Ligue 1”

Delort au micro de Canal + après le match : “Y a le rebond devant et j’essaye de la placer. On attendait ce match référence. On est sur le sprint final d’une belle saison. Il arrive au bon moment, contre une belle équipe. C’est une belle soirée à vivre. Il faut être très régulier tout le match. On a vu qu’on a fait une très bonne première mi-temps et après, ils ont mis le pied sur le ballon et ça a été plus compliqué. Mais on a su leur faire mal en contre… (Sur Galtier) C’est le meilleur coach de Ligue 1 et j’espère qu’il va rester avec nous longtemps.”

Nice a fait chuter le PSG !

Après cinq et presque six mi-temps de 45 minutes sans but, Nice a finalement réussi à faire tomber le PSG au dernier moment grâce à un but d’Andy Delort. Les Aiglons s’imposent 1-0 contre des Parisiens toujours aussi peu rassurants en championnat, à quatre jours d’un match retour si important à Madrid. Pour Nice, l’opération au classement est très intéressante, avec la 2e place dans la ligne de mire.

Ce sera un coup-franc

Après de longues minutes d’hésitation, M. Delajod indique finalement que ce sera un coup-franc à la limite, à droite de la surface de réparation… Un coup-franc pour rien. L’arbitre siffle immédiatement la fin du match !

PENALTY POUR NICE !

Tacle totalement raté d’Icardi sur Lotomba, à la limite de la surface de réparation. L’arbitre signale un penalty… qui pourrait être changé en coup-franc à la vidéo.

Icardi cherché dans la profondeur

Le buteur rate son contrôle, tombe seul sur sa reprise d’appui… et est signalé hors jeu finalement par l’arbitre de touche.

Changements pour Paris

Double remplacement effectué par Mauricio Pochettino pour les quatre minutes de temps additionnel. Gueye et Draxler prennent la place de Wijnaldum et Kehrer.

BUUUUUUT POUR NICE !

ET VOILÀ LES AIGLONS QUI TROUVENT LA FAILLE ! DELOOOOORT !

Les Niçois auront attendu le bout du bout du bout du 3e match contre le PSG pour enfin trouver la faille. Sur une attaque rapide, après une perte de balle de Neymar, Stengs trouve Delort au second poteau. Le buteur reprend en demi-volée, sans se poser de question, et envoie un missile sous la barre de Navas. 1-0 pour Nice !

Kluivert cède sa place

C’était la dernière action pour l’ailier droit, qui sort au profit de Boudaoui.

Kluivert servi par Delort…

Le Néerlandais a l’espace grand ouvert pour aller vers le but de Keylor Navas, mais il manque un peu de jus à l’approche de la fin du match. Il perd son avance, sa frappe manque de punch et Navas peut l’arrêter.

Messi vers Icardi

En marchant, Léo Messi arrive à trouver des ouvertures magiques de temps en temps. Cette fois-ci, Icardi est le destinataire de la passe magique. La frappe enchaînée est contrée.

Nouveaux remplacements

Pour les Aiglons, Lotomba et Stengs entrent en jeu à la place de Daniliuc et Thuram.

Côté PSG, c’est Di Maria qui sort pour permettre à Icardi de finir la rencontre en pointe de l’attaque.

Paris ronronne

Comme trop souvent, Paris a le ballon mais ne propose finalement pas grand-chose dans le jeu. La soirée devient longue sans la perspective qu’on puisse échapper au 0-0 ce soir encore.

Di Maria en contre-attaque

L’Argentin semblait avoir un temps d’avance sur Todibo mais ne fait pas le bon choix, en rentrant vers l’axe. À trois contre un, les défenseurs récupèrent le ballon et se dégagent.

Gros pressing de Delort

L’ancien Montpelliérain est sur les talons de Marco Verratti et n’est pas loin de lui prendre la balle, mais il fait une petite faute auparavant. Paris s’en sort bien.

Changements à Nice

Schneiderlin et Delort vont terminer la rencontre à la place de Dolberg et Lemina.

Thuram en puissance

Le milieu du Gym fait très mal à la défense du PSG avec sa puissance balle au pied. Il perd finalement le ballon en tombant à l’entrée de la surface après un minicontact avec Marquinhos. Sans faute pour l’arbitre.

Coup-franc à 30 mètres pour Paris

Neymar et Messi sont autour du ballon pour frapper ce coup-franc plutôt bien placé. C’est le Brésilien qui centre… vers Kehrer, bien gêné par Rosario Benitez récupère le ballon dans les airs ensuite.

Daniliuc revient

Le ballon est rendu logiquement aux joueurs du PSG, alors que Daniliuc garde sa place sur le terrain pour le moment.

Daniliuc au sol

Après avoir tenté d’empêcher un centre de Neymar, le défenseur de l’OGCN reste au sol. M. Delajod interrompt le match… alors que le PSG avait récupéré le ballon.

9 ballons pour Wijnaldum

L’ancien milieu de terrain de Liverpool est une nouvelle fois isolé et perdu dans le jeu du PSG. Il n’a touché aucun ballon depuis la reprise du jeu… et n’en avait reçu que 9 en 45 minutes précédemment.

Gouiri cherche Dolberg

Sur une nouvelle action individuelle de grande classe, Amine Gouiri parvient à faire la différence et à s’avancer jusqu’aux 20 mètres. Il tente alors de jouer avec Dolberg… qui manque son contrôle orienté. Le ballon file vers Navas.

Messi repris… et fautif

Le duel entre Messi et Lemina se poursuit, avec une prise en individuel du Niçois sur son vis-à-vis. Cette fois-ci, Lemina parvient à passer devant Messi et l’oblige à une petite faute pour reprendre la balle.

Bernat et Neymar combinent

L’Espagnol s’appuie sur Neymar pour un une-deux sur le côté gauche. Le contrôle du latéral est un peu long ensuite et permet à la défense des Aiglons d’intervenir.

Corner pour Nice

Kluivert trouve Dante seul au point de penalty sur son centre. Le coup de casque du Brésilien est stoppé par Navas, sur sa ligne.

Le jeu reprend !

Le match est relancé par les Aiglons. On attend un but pour conclure cette saison d’affrontements entre Christophe Galtier et le Paris Saint-Germain.

Et pendant ce temps, le Real marque deux fois en trois minutes

Le Real Madrid, que le PSG affronte mercredi en Ligue des champions, joue également ce soir en championnat. À la mi-temps, le club espagnol mène 2-1 face à la Real Sociedad.

Les hommes de Carlo Ancelotti ont encaissé un penalty de Mikel Oyarzabal dès la 10e minute. Mais à la 40e, le jeune milieu français Eduardo Camavinga a égalisé avec une superbe frappe lointaine. Dans la foulée, alors que Karim Benzema s’est vu refuser un but pour hors-jeu, Luka Modric a donné l’avantage aux Madrilènes (43e).

Les réactions à la pause

Wijnaldum : “C’est un match difficile. Ils jouent très bien, on a des difficultés à trouver des espaces pour aller de l’avant. Ils défendent vraiment bien.”

Lemina : “Je pense qu’on a bien préparé ce match. On a un bloc très compact. On arrive à garder le ballon en phase offensive. On s’est créer beaucoup d’occasions, à nous de les concrétiser maintenant.”

La pause à Nice !

Toujours pas de but après 5 mi-temps entre Nice et le PSG cette saison. Les Niçois répondent présents dans les duels et semblent volontaires pour essayer de faire un gros coup, mais Gouri n’a pas réussi à faire la différence encore. Paris souffre et va devoir montrer mieux pour l’emporter.

Centre de Daniliuc…

Le Niçois avait parfaitement dédoublé sur le côté droit, mais il est repris par Bernat… qui parvient à dévier son centre. Navas se saisit du ballon devant sa cage avec autorité.

Gouiri de l’extérieur !

L’attaquant du Gym échappe à la vigilance de Verratti et s’essaye à une frappe de l’extérieur du pied. Elle manque de puissance pour surprendre Navas.

Dolberg cherché dans la surface

Le buteur danois est recherché dans la surface de réparation du PSG, sur un centre fort. Mais Dolberg est bien surveillé et gêné par Marquinhos et ne peut vraiment placer sa tête.

Lemina averti

Cette fois-ci, Messi fait la différence ! Avec un petit pont, le joueur formé à la Masia fait la différence et accélère sur la ligne médiane. Lemina commet une grossière faute et reçoit logiquement un carton jaune.

Messi repris par Thuram

L’Argentin est souvent en vue ce soir, mais sans parvenir à faire encore la différence finale, comme ses partenaires. Résultat, le match est animé mais manque d’occasions franches.

Tacle en retard de Danilo…

Le milieu défensif arrive dans le dos de Gouiri, alors que le ballon est déjà parti au loin, et accroche le Niçois. Paris souffre dans les duels ce soir.

Le centre fort de Bard

L’ancien lyonnais parvient à prendre l’espace ouvert devant lui, sur le flanc gauche, avant de placer un centre magnifique… que Rosario reprend de la tête avec un mauvais timing. Le ballon file à côté du but.

Lemina revient sur Messi

Le multiple Ballon d’Or avait récupéré le ballon dans la moitié de terrain niçoise et tentait de filer vers le but, mais Lemina le rattrape à la course et met le pied sur le ballon. Sans faire faute.

Paris avec le ballon

Pendant un moment à dix, le temps pour Neymar de lasser ses chaussures sur le bord du terrain, les Parisiens ont conservé tranquillement le ballon… sans pouvoir avancer. Le milieu de terrain du PSG est sous la pression constante du pressing adverse.

Kluivert fait la différence

Le Néerlandais passe Juan Bernat sur le côté droit de l’attaque niçoise, sur un bon coup de rein, mais est légèrement accroché. L’avantage est laissé aux Niçois… qui perdent la balle.

Nice pousse encore

Visiblement, devant son public, l’OGCN n’a pas envie de se contenter du match nul 0-0 et se projette bien vers le but du PSG. Bard manque toutefois son centre, beaucoup trop long pour trouver preneur.

Di Maria face à Benitez…

Sur une contre-attaque express du PSG après un corner en faveur de Nice difficilement sorti, Angel Di Maria parcourt 50 mètres balle au pied avant de se présenter devant Benitez. Le gardien de Nice gagne son duel et repousse la tentative de l’Argentin.

La frappe enroulée de Gouiri !

Quand Nice accélère, ça va très vite. Thuram perce balle au pied et repique vers l’axe, avant de s’appuyer sur Dolberg. Le Danois joue immédiatement sur Gouiri, qui se place sur son pied droit et enroule sa frappe… d’un rien à côté du cadre !

Nice concentré en défense

Messi tente de trouver des ouvertures dans la défense de Christophe Galtier, mais Todibo est parfaitement placé pour intervenir avant Neymar.

Frappe de Gouiri !

Les Niçois commencent très fort le match avec le soutien de leurs supporters et de quelques pétards dans les tribunes. Gouiri en allume un autre au pied, dans les seize mètres. Navas plonge sur son premier poteau et renvoie la frappe.

C’est parti entre Nice et Paris !

Le coup d’envoi du match est donné par Lionel Messi sur la pelouse de l’Allianz Riviera. Les Parisiens vont-ils enfin réussir à marquer un but aux Aiglons ce soir ?

Les joueurs sont là !

Les deux équipes entrent sur la pelouse et se saluent, tout comme Mauricio Pochettino et Christophe Galtier sur le bord du terrain.

Galtier pense que “Paris va sortir un grand match”

Au micro de Canal +, Christophe Galtier a insisté sur son envie d’aller chercher plus qu’un nouveau clean-sheet contre le PSG : “Est-ce que Paris va sortir le grand match parce que mercredi ils ont un match décisif ? Peu importe qui est sur le terrain. Evidemment qu’ils vont sortir un grand match. C’est une équipe difficile à jouer. On a su sur les deux matchs que nous avons fait défendre intelligemment. Mais si tu veux avoir l’ambition de l’emporter, il faut beaucoup plus attaquer. Dans l’utilisation du ballon, notre bloc équipe doit être plus haut. On doit défendre en avançant.”

Un coup à faire au classement pour Nice

Les Niçois, toujours à la lutte pour la 2e place avec l’OM (sans oublier Rennes et Strasbourg, à 3 longueurs seulement derrière), peuvent réaliser une belle opération au classement ce soir. En cas de succès ou de match nul, les Aiglons passeraient devant les Marseillais… qui devront eux se défaire de l’AS Monaco demain soir, à 20 h 45.

Un match pour Di Maria

L’Argentin, logiquement titulaire au coup d’envoi de ce match à Nice, a une grosse carte à jouer en l’absence de Mbappé pour s’affirmer comme un maillon essentiel de l’avenir du PSG… alors que son contrat touche à sa fin dans quelques mois.

Les compos dévoilées, Nice avec Dolberg, le PSG avec Navas et Diallo

Le PSG, qui ne peut pas compter sur Mbappé ni Hakimi, se présente avec une équipe quelque peu remaniée. Dans le secteur défensif, Navas, Diallo et Bernat sont préférés à Donnarumma, Kimpembe et Mendes. Pour le reste, il n’y a pas de surprise: Messi est accompagné par Di Maria et Neymar.

Du côté de l’OGC Nice, Galtier a choisi de titulariser Dolberg avec Gouiri. Delort commence ainsi sur le banc.

Les compos du match:

OGC Nice: Benitez – Daniliuc, Todibo, Dante, Bard – Thuram, Lemina, Rosario, Kluivert – Gouiri, Dolberg.

Paris Saint-Germain: Navas – Kehrer, Marquinhos, Diallo, Bernat – Pereira, Verratti, Wijnaldum – Di Maria, Messi, Neymar.

Christophe Galtier, bête noire du PSG ?

Ce soir, les Parisiens retrouvent l’OGC Nice (21 h) quelques semaines seulement après leur élimination lors de la séance de tirs au but en coupe de France. Avec Christophe Galtier à leur tête, les Aiglons réalisent une saison pleine et sont en course pour une place sur le podium de Ligue 1. Surtout, après deux matchs sans défaite au Parc des Princes cette saison (0-0 en L1 et en CDF), ils peuvent espérer tenir tête au PSG.

We want to give thanks to the writer of this article for this awesome content

Nice-PSG en direct: toutes les réactions après la défaite des Parisiens

Travors