Kurt Zouma sanctionné par son club après une vidéo montrant le footballeur français en train de maltraiter son chat

Kurt Zouma, défenseur des Bleus et du club anglais de West Ham, provoque de vives réactions depuis la diffusion, mardi 8 février, de vidéos où on le voit frapper son chat.

Dans les deux clips diffusés sur Snapchat, que le tabloïd The Sun a relayés, on peut voir Zouma, 27 ans, poursuivre son chat dans sa maison de la banlieue de Londres, lui donner un coup de pied, avant de lui lancer une chaussure et, finalement, de lui donner une gifle sur le museau alors que l’animal est dans les bras d’un enfant.

Lire aussi Article réservé à nos abonnés En quelques années, le bien-être animal est devenu une cause politique

Toute la scène se déroule avec des rires en arrière-plan et des émojis rieurs incrustés sur les images. Selon le Sun, le défenseur aux onze sélections en équipe de France aurait été furieux, car son chat aurait brisé un vase et arraché un luminaire. « Je tiens à m’excuser pour mes actions », a réagi Kurt Zouma dans un communiqué. « Il n’y a pas d’excuses pour mon comportement, que je regrette sincèrement. Je veux également dire à quel point je suis profondément désolé pour tous ceux qui ont été bouleversés par la vidéo. Je tiens à assurer à tous que nos deux chats vont parfaitement bien et sont en bonne santé. »

West Ham, le club qu’il a rejoint en août 2021 en provenance de Chelsea, a annoncé, mercredi, avoir infligé à son défenseur la « plus grosse amende possible ». Le montant maximal d’une amende qu’un club peut infliger à son joueur est généralement de deux semaines de salaire, ce qui, dans le cas du Français, s’élèverait à près de 300 000 euros. « Le joueur a immédiatement accepté l’amende et a demandé que le montant soit versé à une organisation de protection des droits des animaux », a précisé le club.

Une pétition en ligne

L’équipementier sportif Adidas a annoncé plus tard, dans la journée, avoir rompu le contrat le liant au footballeur. « Nous avons clos notre enquête et nous pouvons confirmer que Kurt Zouma n’est plus un athlète sous contrat avec Adidas », a affirmé l’entreprise basée en Allemagne dans un courriel à l’Agence France-Presse (AFP).

Le geste de Zouma est un « acte de violence gratuit, bête et méchant », a, pour sa part, réagi Noël Le Graët, le président de la Fédération française (FFF), dans une déclaration écrite transmise à l’AFP. « C’est un garçon connu pour être respectueux (…). Je note, cependant, ses excuses ; j’espère qu’il en tire la leçon qui s’impose », a-t-il ajouté.

Peu avant cette annonce, la Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals (RSPCA), la plus importante des associations de protection de la cause animale, a annoncé sur Twitter que les deux chats du joueur lui avaient été retirés : « Nous tenons à rassurer tout le monde sur le fait que nous enquêtons et que les chats sont en sécurité et que nous en prenons soin ». La veille, l’association avait qualifié la vidéo de « bouleversante ».

Une pétition, postée sur la plate-forme Change.org, recueillait plus de 200 000 signatures, mercredi après-midi. « Au Royaume-Uni, nous avons des lois contre la maltraitance des animaux, des lois qui devraient s’appliquer à tous, riches ou pauvres, célèbres ou non ! Nous demandons à la police métropolitaine et à la RSPCA de mener une enquête urgente et de poursuivre les auteurs de cet acte odieux », selon le texte de la pétition. L’affaire est remontée jusqu’au maire de Londres, Sadiq Khan, qui a qualifié les actes de Zouma de « méprisables ».

Lire aussi Article réservé à nos abonnés Dans la jungle des pétitions en ligne, la défense de la cause animale se taille la part du lion

« Voilà ce que ton chat ressent »

Le club de West Ham a tout de même aligné son défenseur en soirée contre Watford, pour la 24e journée de la Premier League. Lors de ce match remporté 1-0 et que Zouma a disputé dans son intégralité, le Français a été constamment hué par les supporteurs adverses, et parfois même par ceux de West Ham. A un moment, les fans de Watford ont chanté « voilà ce que ton chat ressent » en réaction à une faute commise par Josh King sur Kurt Zouma.

Son entraîneur David Moyes, qui « aime beaucoup les animaux », a justifié sa décision de le titulariser en expliquant que son travail était « de choisir la meilleure équipe et [que] Kurt en faisait partie ». « Certaines personnes en seront déçues et je comprends cela », a-t-il aussi admis. Un des sponsors de West Ham, Experience Kissimmee, un lieu de villégiature en Floride, a annoncé qu’il allait revoir ses liens financiers avec le club.

Le Dagenham and Redbridge FC, club de cinquième division, a annoncé qu’il allait prendre des sanctions contre le frère de Kurt Zouma, Yoan, qui y joue et qui a filmé la scène. Le joueur de 23 ans a fait part de ses « profonds regrets pour [sa] participation à la vidéo ».

Le Monde avec AFP

We wish to give thanks to the writer of this article for this outstanding material

Kurt Zouma sanctionné par son club après une vidéo montrant le footballeur français en train de maltraiter son chat

Travors