La Chine augmente fortement ses dépenses militaires

En raison d’un environnement extérieur qui « reste incertain et tend à devenir plus compliqué et préoccupant » – seule allusion à la guerre en Ukraine –, la Chine prévoit pour cette année une croissance moindre qu’en 2021 – environ 5,5 % –, mais un budget militaire en forte hausse : + 7,1 %. Tels sont les principaux éléments qui ressortent de la présentation du budget 2022 et du discours prononcé, samedi 5 mars, par le premier ministre, Li Keqiang, à l’ouverture de la session annuelle du Parlement chinois.

Exercice rituel, ce discours est le résultat d’un long processus administratif qui indique les priorités du gouvernement pour l’année en cours. Pour 2022, celles-ci sont explicites : « Tout faire pour inaugurer brillamment le XXe congrès du parti », qui se tiendra à l’automne. Les questions internationales n’y occupent traditionnellement qu’une place marginale. Les tensions avec les Etats-Unis ou la guerre en Ukraine n’y sont donc pas évoquées explicitement. Celles-ci seront abordées par le ministre des affaires étrangères chinois, Wang Yi, en début de semaine prochaine, au cours d’un autre exercice rituel : son unique conférence de presse annuelle.

Lire aussi Article réservé à nos abonnés « La Chine aime la Russie, mais une Russie affaiblie et en position de demandeur »

Sur Taïwan, le premier ministre a ajouté une nouveauté par rapport à ses discours précédents. S’il est toujours question de « promouvoir un développement pacifique des relations entre les deux rives » – le mot « pacifique » est important – , Li Keqiang précise : « Nous sommes résolus à combattre les activités sécessionnistes visant à l’indépendance de Taïwan et les ingérences extérieures. » Les années précédentes, les ingérences ne figuraient pas dans le discours. L’augmentation des dépenses militaires, à un rythme encore plus élevé qu’en 2021 – où elles avaient progressé de 6,8 % –, est un autre message envoyé aux Occidentaux, même si le budget militaire de la Chine (environ 209 milliards d’euros) reste très inférieur à celui des Etats-Unis (709 milliards d’euros).

Lire aussi Article réservé à nos abonnés Autour de Taïwan, la Chine multiplie les démonstrations de sa force aérienne

« Comportement plus agressif de Xi Jinping »

Peu d’observateurs pensent néanmoins que la Chine est prête à entreprendre prochainement une action militaire contre Taïwan. A quelques mois du XXe congrès du Parti communiste chinois, l’heure est à « la stabilité générale de la société ». L’Américain Jude Blanchette, expert au CSIS (Center for Strategic International Studies) de Washington, s’attend plutôt à un « comportement plus agressif de Xi Jinping » après le Congrès. Selon lui, le dirigeant chinois a fait preuve d’une relative modération ces deux dernières années, notamment en raison de la crise liée au Covid-19.

Il vous reste 53.16% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

We would like to thank the writer of this short article for this amazing content

La Chine augmente fortement ses dépenses militaires

Travors